When the ice melts, will we drink the water ? / Daïna Ashbee

When the ice melts, will we drink the water ? est la dernière des cinq pièces de Daïna Ashbee présentées dans cette 41ème édition du festival Montpellier Danse. Daïna Ashbee développe, pour ce solo interprété par Greys Vecchionacce au Hangar Théâtre, une écriture qui trouve son point de départ au niveau du pelvis, comme elle l’avait fait dans Pour, présentée quelques jours plus tôt au Studio Cunningham – Agora.

Laborious Song / Daïna Ashbee

Pour cette 41ème édition, le festival Montpellier Danse accueille cinq propositions signées par Daïna Ashbee : Serpentine, Unrelated, Pour, Laborious Song et When the ice melts, will we drink the water ? L’artiste québécoise et ses interprètes marquent le festival par ces cinq œuvres fines, épurées, précises et engagées. Laborious Song fait plus particulièrement écho à Serpentine : deux solos, deux corps nus, tatoués, libérant une douleur refoulée.